LibraZiK - Accueil
Don
Cliquez ici pour donner sur mon compte liberapay
LibraZiK - summary in english

Outils pour utilisateurs

Outils du site


tutoriels:qjackctl_premier_lancement

Avant-propos

Cette page fait suite à la première visite de l'interface de QjackCtl. Nous allons voir ici comment paramétrer et démarrer QjackCtl de manière simple et basique pour une première fois.

Ce tutoriel a été revu pour la dernière fois sur LibraZiK-1. Voir la page à revoir.

 Qjackctl - écran principal - cliquer pour agrandir

Prérequis

Les prérequis sont :

  1. les paquets qjackctl, zynaddsubfx, et hydrogen
  2. une interface audio compatible 1)

Action

Allez hop ! C'est parti pour effectuer un premier démarrage de qjackctl/jackd !

Ou plus exactement, car il est bon de commencer à utiliser les bons termes dès le départ, un premier démarrage du serveur-son temps-réel jackd par l'intermédiaire de Qjackctl.

Les étapes à suivre seront :

  1. paramétrer jackd (bouton Réglages…)
  2. démarrer jackd (bouton Démarrer)
  3. arrêter jackd (bouton Arrêter)
  4. quitter qjackctl (bouton Quitter)

Lancer qjackctl

Vous trouverez l'icône de lancement de Qjackctl dans le menu → Applications → Son et vidéo → Outils JACK → QjackCtl. Si vous souhaitez pouvoir lancer Qjackctl rapidement sans avoir à aller le chercher dans le menu à chaque fois, sachez que vous pouvez placer un lanceur sur un tableau de bord.

Paramétrer jackd

Ensuite, vous devrez paramétrer le serveur-son temps-réel jackd. Pour cela, cliquez sur Réglages… et vous obtiendrez une fenêtre comme celle-ci :

 Qjackctl - paramétrer jackd - cliquer pour agrandir

Nous pouvons y voir :

  • quatre onglets tout en haut, nous allons nous occuper uniquement du premier de ces 4 onglet pour cette première mise en bouche
  • une possibilité de sauvegarder différents pré-réglages, ce qui peut être fort utile si vous utilisez, par exemple :
    • plusieurs interfaces audio et/ou MIDI,
    • plusieurs réglages de jackd suivant votre cas d'utilisation (jeu live, enregistrement, mixage, …),
  • les réglages proprement dits avec deux onglets : “Paramètres” et “Avancé”. Nous allons nous occuper uniquement de l'onglet “Paramètres” pour ce premier lancement

Regardons à présent les paramètres de réglages précisément :

  1. Pilote : si vous voulez utiliser une carte de connectique firewire 2) , vous sélectionnerez le pilote “firewire”, dans tous les autres cas, sélectionnez le pilote “alsa”. Les autres possibilités ne nous intéresse guère pour ce qui nous concerne ici.
  2. [] Temps réel : cochez cette case si vous souhaitez bénéficier du temps-réel et donc, de basse-latence. Cette case devrait être tout le temps cochée pour nos utilisations sauf cas très particulier (et vous n'en êtes à priori pas un :-P).
  3. Interface : choisissez ici l'interface audio que vous souhaitez utiliser pour votre session.
  4. Fréquence d'échantillonnage (Hz) : choisissez la fréquence d'échantillonnage pour votre session. Votre interface audio doit pouvoir la supporter. Pour un premier essai, choisissez 44100 ce qui fonctionnera à tous les coups. Notez qu'il sera très intéressant de choisir 48000 voire plus si votre matériel le supporte.
  5. Échantillons/Période : pour un premier lancement, choisissez ici 1024 ce qui devrait fonctionner à tous les coups.
  6. Périodes/Tampon : cette valeur est variable suivant l'interface audio utilisée. Le plus souvent, les valeurs 2 ou 3 fonctionnent. Vous devriez pouvoir trouver des informations en français pour votre interface depuis la page Liste de matériel par marque.
  7. Pilote MIDI : pour ce premier démarrage, nous sélectionnerons “aucun”.
  8. [] Messages bavards : ceci pourrait vous être utile en cas de problème. Cocher cette case augmente la verbosité des Messages de qjackctl. Ne la cochez pas car la plupart du temps, les messages “normaux” sont suffisants pour détecter un soucis.
  9. Latence : ceci est l'information de la latence de JACK engendrée par les réglages que vous avez sélectionnés. En ayant suivi les quelques étapes de ce chapitre, vous devriez avoir quelque chose autour de 45ms 3).

Vous pouvez à présent cliquer sur “OK” pour que Qjackctl sauvegarde ces réglages pour jackd.

Démarrer jackd

De retour à la fenêtre principale de Qjackctl, vous allez maintenant pouvoir cliquer sur “Démarrer”. Après quelques instants, l'écran de contrôle s'allume et commence à afficher plusieurs informations. Nous voyons, entre autres :

  • Démarré affiché en jaune : ce qui est bon signe. :-D
  • Un TR qui clignote : il signifie Temps Réel, ce qui vous informe que vos applications musicales y ont accès et peuvent donc fonctionner en temps-réel.
  • Une valeur en pourcentage : elle représente la charge sur votre processeur ou, autrement dit, le taux d'utilisation. Elle est parfois appelée charge DSP.
  • 44100 Hz affiché en marron : la fréquence d'échantillonnage de votre session.
  • Une information du type 0 (0) en vert, ou en rouge lorsque ces valeurs changent. Gardez en tête que ceci est un compteur de décrochage audio et qu'il devrait être stable et proche de 0. Si les nombres ici augmentaient sans que vous ne fassiez rien, c'est que vous auriez un soucis.
  • d'autres informations qui ne nous serviront pas pour l'instant.

Lancer quelques applications

jackd ayant été démarré par Qjackctl dans l'étape précédente, nous allons à présent lancer quelques applications pour les connecter entre elles et découvrir un peu la puissance de la Musique Assistée par Ordinateur avec LibraZiK. Pour cela, soyez sûr d'avoir déjà installé ou d'installer maintenant les logiciels : Hydrogen et ZynAddSubFX qui sont respectivement une boîte à rythme et un synthétiseur.

Lancer ces applications grâce aux lanceurs présents dans le menu :

  • menu → Applications → Son et vidéo → Séquenceurs audio et/ou MIDI → Hydrogen
  • menu → Applications → Son et vidéo → Synthétiseurs et échantillonneurs → ZynAddSubFX - Jack
Si c'est la toute première fois que vous lancez ZynAddSubFX, il vous sera demandé de choisir entre une interface graphique pour “débutant” ou pour “avancé”. Ce tutoriel conseille de choisir l'interface pour débutant (“beginner”).

Connecter ces applications entre elles

Ces deux logiciels étant à présent lancés, rendez-vous sur la fenêtre principale de QjackCtl. Cliquez-y sur le bouton Connecter.

Dans l'onglet de base (onglet “Audio'), cliquez sur les petits [+] dans les parties droite et gauche afin de déployer les informations visuelles de connexions. Vous obtiendrez une vue comme ceci :

Qjackctl - Connecter 1/2 - cliquer pour agrandir

L'élément “system” de la partie droite représente la sortie de l'interface audio que vous utilisez pour votre session. Ses deux sous-éléments “playback_1” et “playback_2” représentent la stéréo de votre interface audio, ou autrement dit, les canaux de droite et de gauche.

Dans la partie gauche, nous voyons :

  • La sortie stéréo de Hydrogen appelée “out_R” et “out_l” : ce sont les sorties audio droite et gauche de Hydrogen.
  • Les “capture_1” et “capture_2” system représente les connectiques d'entrées de votre interface audio (dans l'exemple ici, l'interface audio possède 2 entrées mono)
  • La sortie stéréo de ZynAddSubFX appelée “out_1” et “out_2” : ce sont les sorties audio droite et gauche de ZynAddSubFX.

Vous pouvez constater que les sorties d'Hydrogen se sont auto-connectée sur votre interface audio, mais que celles de ZynAddSubFX non. Vous allez donc le faire vous-même en cliquant sur “zynaddsubfx” à gauche et sur “system” à droite, puis en cliquant sur le bouton Connecter. Vous obtiendrez donc une vue comme celle-ci :

Qjackctl - Connecter 2/2 - cliquer pour agrandir

En résumé, les logiciels Hydrogen et ZynAddSubFX vont émettre leur flux audio sur la sortie de votre interface audio.

Il est maintenant temps de jouer !

Jouer

Alors, jouons :-D

Allez sur l'interface d'Hydrogen et ouvrez une démo : → Menu → Projet → Ouvrir une démo puis choisissez “GM_kit_Diddley.h2song”. Une fois cette démo ouverte, sélectionner la lecture en boucle 4) puis lancer la lecture 5). La lecture en boucle du morceau rythmique commence.

Hydrogen - Jouer - lecture en boucle - cliquer pour agrandir

Faites maintenant apparaître la fenêtre de ZynAddSubFX, et cliquez sur les notes du clavier virtuel de son interface. La musique va naître.

Arrêter jackd

Vous pouvez simplement cliquer sur le bouton Arrêter, ce qui va couper le serveur-son jackd. Vous allez avoir un message vous en demandant confirmation car des applications sont toujours activement connectées à jackd. Vous pouvez dire “OK”. 6)

Quitter qjackctl

Pour quitter Qjackctl, appuyer à présent sur … … … Quitter :-O

Résumé

Nous avons donc vu dans cette page les bases de la Musique Assistée par Ordinateur avec LibraZiK. Il y a une quantité énorme de possibilités plus avancées, et ceci sera traité dans d'autres tutoriels.

Aller plus loin

Si votre jackd à démarré sans se plaindre, vous pouvez essayer d'optimiser un peu la latence de ce dernier. Pour ce faire, vous pouvez retourner ci-dessus à ses paramètres et pour gagner en latence 7) :

  • Descendre la valeur du nombre d'échantillons/période.
  • Monter la valeur de la fréquence d'échantillonnage (Hz) suivant ce que peut supporter votre interface audio.
  • Éventuellement, faire différents essais avec la valeur de périodes/tampon.
Le paramétrage de ces valeurs pour descendre en latence est fortement influencé par le type de matériel que vous avez sous la main. Vous aurez beaucoup de mal, voire une impossibilité, à atteindre une superbe latence minimum avec les puces-audio embarquées dans les ordinateurs peu performants.
À partir du moment où vous descendez sous un certain seuil de latence 8), vous allez commencer à pouvoir jouer en temps réel et n'entendrez plus la latence induite lors (par exemple) d'un enregistrement avec un casque de surveillance sur les oreilles.
À titre d'exemple, vous passerez en dessous des 20ms si votre serveur-son jackd démarre avec des valeurs comme celles-ci :
  • échantillons/période : 256
  • fréquence d'échantillonnage : 44100 ou 48000 Hz
  • périodes/tampon 2 ou 3
Pour tenter de descendre en dessous de ces valeurs, allez-y à chaque fois : paramètre par paramètre, un cran par un cran, et faites un essai en démarrant jackd pour voir si les nouveaux paramètres sont supportés. Veuillez rapporter vos victoires suite à ces essais/erreurs empiriques dans les pages dédiées aux matériels de linuxmao : Liste de matériel par marque, ce qui permettra d'augmenter le thésaurus commun.

Vous voudrez peut être :

FAQ

  1. Si vous aviez un soucis avec jackd qui ne voudrait pas démarrer, vous pouvez essayer de le démarrer en décochant la case de qjackctl : Réglages… → Paramètres → Paramètres → [] Temps-réel puis en démarrant jackd 9)
    1. si jackd se lance alors, ceci signifie que vos applications ont un problème d'accès au temps-réel
    2. si jackd ne se lance toujours pas, alors le problème est ailleurs, voir ci-dessous
  2. Si jackd refuse toujours de se lancer, consultez les messages 10) qui vous mettrons peut être sur la voie. Si vous n'y arrivez pas, venez nous contacter 11)

En cas de soucis

Si vous avez un soucis et que vous n'arrivez pas à vous en sortir, contactez-nous.






1)
pour savoir si votre interface audio est compatible, vous pouvez vous aider de Liste de matériel par marque
2)
voir la page FFADO pour davantage d'information à ce sujet
3)
ce qui est beaucoup pour du jeu en temps réel - voir la FAQ pour davantage de précision - nous verrons plus bas comment réduire cette latence induite
4)
la flèche 1 sur la figure ci-dessous
5)
la flèche 2 sur la figure ci-dessous
6)
Vous pouvez également cliquer sur le bouton Quitter ce qui agira de la même manière que précédemment, avec en plus la fermeture de Qjackctl
7)
jackd devant être arrêté comme vu précédemment
8)
pour plusse d'information, voir la FAQ
9)
bouton Démarrer de la fenêtre principale de qjackctl
10)
bouton Messages de la fenêtre principale de qjackctl
11)
voir ci-dessous
tutoriels/qjackctl_premier_lancement.txt · Dernière modification: 24/10/2017 23:35 par trebmuh