LibraZiK - Accueil
Don
Cliquez ici pour donner sur le compte liberapay du projet
LibraZiK - summary in english

Outils pour utilisateurs

Outils du site


logiciels:paulstretch:tour_d_horizon

Avant-propos

Dans ce tutoriel, nous allons appréhender différentes possibilités de paulstretch. Ceci constitue un survol préalable des fonctionnalités, très utile pour débuter avec paulstretch.

Ce tutoriel a été revu pour la dernière fois avant LibraZiK-3. Voir la page à revoir.

Avant de commencer, vous devez ouvrir un fichier WAV, OGG ou MP3. Vous pouvez faire ceci :

  • soit en utilisant le menu de paulstretch → Fichier → Ouvrir un fichier audio…,
  • soit glissant/déposant un fichier dans l'interface de paulstretch dans la barre de nom de fichier 1),
  • soit en démarrant paulstretch depuis un terminal en lui fournissant un fichier audio : paulstretch fichier_audio.extension.

Onglet : "Paramètres"

La fenêtre principale possède deux contrôles principaux : la quantité d'étirement, et la fenêtre audio à utiliser.

La quantité d'étirement

Il y a là 3 modes :

  • le mode “Etirement” - qui peut étirer jusqu'à 10.000 fois,
  • le mode “HyperEtirement” - qui peut étirer jusqu'à 1.000.000.000.000.000.000 fois 2) ,
  • le mode “Raccourcir” - qui réduit la longueur du son.

Vous pouvez paramétrer précisément la quantité en pressant le bouton “S” puis en entrant une valeur numérique.

La fenêtre audio

Ce programme ne traite pas le son en tant qu'une seule pièce; il coupe le son en petites pièces puis les traite. Chaque petite pièce est appelée une “fenêtre”. La taille de la fenêtre contrôle la taille de la fenêtre en échantillons, ce qui affecte la résolution fréquentielle et la résolution temporelle des sons résultants :

  • les petites fenêtres ont une bonne résolution temporelle mais une résolution fréquentielle médiocre,
  • les fenêtres larges ont une résolution temporelle médiocre mais une très bonne résolution fréquentielle.

Habituellement, une fenêtre de 7-12k est bonne pour la plupart des musiques.

Les très très très grandes fenêtres 3) peuvent être utilisées pour des effets spéciaux 4) .

Si la lecture est en cours lorsque vous changez la taille de la fenêtre, vous devrez pressez le bouton de “lecture” à nouveau pour que cela soit pris en compte par la lecture courante.

La fenêtre possède également un autre contrôle qui est le type de fenêtre. Il paramètre un compromis entre la résolution fréquentielle et le bruit :

  • les types “Rectangulaire/Grandiloquent” possèdent les meilleures résolution fréquentielles mais ils produisent beaucoup de bruit,
  • les types “Blackman” ne produisent presque aucun bruit mais ont une résolution fréquentielle légèrement plus basse.

Autres contrôles de l'onglet "Paramètres"

La “sensibilité d'attaque” spécifie quelle est la sensibilité de l'étirement à l'attaque :

  • la position du curseur “tout à gauche” représente “ignorer toutes les attaques”,
  • la position du curseur “tout à droite” est vraiment sensible aux attaques (et peut se tromper avec beaucoup de faux-positifs).

Lorsque qu'une attaque est détectée, l'étirement est désactivé pour cette fenêtre, faisant en sorte que l'attaque soit rapide même sur de très longs étirements.

Le “multiplicateur d'étirement” représente de combien la quantité d'étirement est modifiée en relation à la position dans l'entrée audio.

Les contrôles de lecture

Vous pouvez lire le rendu du son en temps réel en utilisant les boutons de lecture en bas à gauche de la fenêtre :

  • le bouton “Lecture” démarre le son :
    • lors du pré-traitement, il est coloré en rouge,
    • lorsque la lecture démarre, il est coloré en vert,
    • si vous cliquez-droit dessus, le traitement est court-circuité et vous entendez le son originel,
  • le bouton “gel” gèle le son 5),
  • le bouton “pause” met le son en pause 6)
  • le bouton “stop” arrête la lecture 7)
  • le chariot “pourcentage” monte la position de lecture (en pourcentage), ou permet de sauter à un moment précis dans l'audio 8) .

Onglet "Traitement"

Il est possible d'utiliser les filtres de post-traitement spectral pour l'audio.

  • harmoniques : cet effet supprime tout sauf une fréquence et ces harmoniques. Les contrôles sont :
    • fréquence fondamentale,
    • bande passante de chaque harmonique (en centième),
    • nombre d'harmoniques,
    • et, si les harmoniques ont une courbe en cloche 9) ,
  • volume : volume général de sortie
  • décalage de hauteur : décale la hauteur d'une certain quantité de centième,
  • décalage de fréquence : décale toutes les fréquences d'une certaine quantité de Hertz 10) ,
  • mixeur d'octave : décale la hauteur de l'audio par des multiples d'octave et mélange le résultat. Les contrôles sont :
    • -2 : mélange de deux octaves plus bas,
    • -1 : mélange d'un octave plus bas,
    • 0 : mélange normal,
    • 1 : mélange d'une octave plus haut,
    • 1,5 : mélange de la troisième harmonique,
    • 2 : mélange de deux octaves plus haut,
  • filtre : passe-bande, passe-bas, passe-haut, coupe-bande, filtre de lissage. Les contrôles sont :
    • Freq1 et Freq2 : les fréquences des deux limites,
    • Coupe bande : le filtre rejette tout entre les deux fréquences Freq1 et Freq2 - si cette case n'est pas cochée, seules les fréquences entre Freq1 et Freq2 restent, le reste étant rejeté,
    • EHF : est la quantité du filtre de lissage 11),
  • étalement : augmente la bande passante de chaque harmonique par une certaine quantité (en centième) ,
  • tonal/bruit : tamiser le bruit ou la partie tonale du son. Le premier chariot 12) représente quelle partie est préservée dans le son 13) - le chariot “Bande passante” paramètre la manière dont le son doit être fréquentiellement étalé pour être considéré comme du bruit.
  • compression : compresse la sonie du son. À la valeur maximum, la sonie des sons sortant est constante,
  • filtre arbitraire : filtre de n'importe quelle forme.

Onglet "Pulsation binaurales"

Ici se contrôle la génération des pulsations binaurales. Le graphique représente les fréquences de pulsation binaurales en fonction de la position dans l'audio en entrée. Vous pouvez contrôler son intensité avec le chariot “Pui” 14) .

Onglet "Écrire vers un fichier"

Vous pouvez sélectionner la partie désirée d'un son et effectuer un rendu vers un fichier audio WAV 15), ou OGG vorbis.

Les “sélection pos1” et “sélection pos2” paramètrent les limites de la sélection du chariot de lecture (en pourcentage).

Pendant l'opération de rendu, l'interface pourrait être un peu moins réactive mais vous pouvez continuer à lire le son courant, ou sélectionner et lire un autre son.

Suggestions

Ça sonne vraiment bien sur des étirements de musique classique. Essayez d'écouter de la musique de Vangelis en utilisant cet effet. L'auteur nous recommande :

  • d'écouter le “Mouvement 1” de l'album “El Greco” à partir de la minute 9:00, en l'étirant 30 fois, en utilisant une fenêtre de 10k échantillon,
  • la piste “Monastery of La Rabida” de l'album “Conquest of paradise” album.

Pour créer un effet intéressant, vous pouvez utiliser de petites quantités d'étirement et de grandes tailles de fenêtre (longues de 5-10 secondes).

Bogues

Parfois, la lecture est agitée. Arrêtez le son et redémarrez-le pour contourner ce problème.

Le mode “Raccourcir” est toujours bogué car il n'est pas terminé.

Sur de très très large tailles de la fenêtre (par exemple plusieurs millions), le logiciel peut utiliser une grande quantité de RAM et ralentir le système.

Après-propos

Vous voudrez peut être aller consulter d'autres tutoriels à propos de Paulstretch.

En cas de soucis

Si vous avez un soucis et que vous n'arrivez pas à vous en sortir, contactez-nous.






1)
juste en dessous du menu
2)
10^18 : 1 milliard de milliard
3)
davantage que 100k
4)
pour étaler le son et le transformer en une texture-sonore mais si l'étirement est proche de 1.0
5)
il paramètre la quantité d'étirement à “infini”
6)
oh que c'est étonnant !:-D
7)
encore plus étonnant !!! 8-)
8)
note : il peut y avoir une attente d'une ou deux secondes avant que le son ne réagisse à la commande
9)
gauss
10)
habituellement, ceci produit un effet dissonant
11)
Étouffer les Hautes Fréquences
12)
bruit<-->tonal
13)
tout-à-gauche” signifie “préserve uniquement la partie la plus bruyante” - “au milieu” signifie “préserve tout” - “tout-à-droite” signifie “préserve uniquement la partie vraiment tonale
14)
“Pui” comme “Puissance”
15)
16 ou 32 bits
logiciels/paulstretch/tour_d_horizon.txt · Dernière modification: 11/11/2019 20:27 de trebmuh