LibraZiK - Accueil
Don
Cliquez ici pour donner sur le compte liberapay du projet
LibraZiK - summary in english

Outils pour utilisateurs

Outils du site


manuel:librazik_et_logiciels_libres

Manuel de LibraZiK-3 - LibraZiK-3 et les logiciels libres

Les logiciels libres

LibraZiK-3 trouve son essence dans le mouvement des logiciels libres. La grande majorité des logiciels fournis par LibraZiK-3 sont des logiciels libres. Le travail fait spécifiquement pour et par LibraZiK-3 est libre. Consultez la page "licence" à ce propos.

Debian 1) est un projet qui promeut les logiciels libres. LibraZiK-3 adhère aux principes moraux de son contrat social.

Il existe une dispute cordiale entre “Debian” et la “fondation pour les logiciels libres” 2) comme vous pouvez le lire ici du point de vue de la "fondation pour le logiciel libre". Cette dispute a permis par le passé à Debian de s'améliorer et il semble intéressant ici que la “fondation pour les logiciels libres” et “Debian” puisse en discuter afin de trouver des solutions pour améliorer Debian.

LibraZiK-3 adhère au point de vue de Debian, tout en comprenant et en encourageant la volonté de la “fondation pour les logiciels libres.”

Dans le dépôt Debian tout comme dans celui de LibraZiK-3, se trouvent 3 catégories permettant de séparer les logiciels de cette manière :

  1. main” (c'est à dire “principal” en français) est la section qui contient les logiciels libres,
  2. contrib” contient des logiciels libres mais qui ont besoin de logiciels non-libres pour fonctionner,
  3. non-free” (c'est à dire “non-libre” en français) où l'on trouve des logiciels non-libres.

Le rapport avec LibraZiK-3

Pour pouvoir fonctionner sur certains matériels, LibraZiK-3 peut être amené à conseiller, ou à installer certains paquets. Par exemple des microcodes non-libres (section non-free) et des pilotes nécessaires pour certains matériels audio et/ou MIDI, des puces de liaison internet (wifi et filaire), ou encore des correctifs pour les processeurs Intel et AMD.

Ceci constitue donc quelques exceptions de logiciels non-libres permettant de faire fonctionner certains matériels car ne pas les fournir dans une installation de base serait déstabilisant pour des personnes débutantes avec un système GNU-linux. L'idée est donc de permettre une utilisation efficace et rapide du système.

Malheureusement, ceci n'est compatible ni avec les principes du logiciel libre de Debian, ni avec la volonté de la “fondation pour les logiciels libres”.

Si vous voulez un système totalement libre, vous voudrez alors “nettoyer” votre système de ces composants non-libres (voir ci-dessous).

Nettoyer LibraZiK-3 de ses composants non-libres

Il est possible que LibraZiK-3 et/ou vous-même ayez installé quelques composants non-libres, et vous pourriez souhaiter voir quels sont-ils.

Pour ce faire, LibraZiK-3 embarque un petit logiciel en ligne de commande, permettant à tout moment de lister les paquets provenant des sections “non-free” et “contrib” étant installés sur le système. Une fois repérés, vous pourrez les désinstaller en utilisant le gestionnaire de paquets synaptic.

Ce logiciel s'appelle “vrms” pour “Virtual Richard M Stallman” et se lance depuis un terminal avec la commande du même nom : vrms.

Empêcher de nouveaux composants non-libres de s'installer sur votre système LibraZiK-3

Pour cela, vous vérifierez et éventuellement modifierez les paramètres des dépôts pour en retirer la section non-free3).

LibraZiK-3 et les VST

Il y a un support limité de la norme VST de la part de LibraZiK-3 car :

  • le kit de développement de la norme VST (version 2) n'est pas un standard libre ce qui ne permet pas une intégration légale facile de plusieurs hôtes de greffons au format VST ni de certains greffons, la récente version 3 de VST pourrait peut être améliorer ceci à terme car le kit de développement VST3 est libre, mais cela pourrait pour prendre beaucoup de temps pour être adopter largement par les hôtes de greffons,
  • d'autres normes “libres” de greffons sont disponibles comme les LV2, DSSI et LADSPA dans lesquels vous devriez certainement trouver votre bonheur car ils fournissent des centaines, voire des milliers de greffons,
  • l'équipe de développement de LibraZiK-3 préfère souvent passer du temps à soutenir et travailler sur des logiciels libres plutôt que des logiciels privateurs/propriétaires.

Ceci dit, lorsque c'est possible techniquement et légalement, et que c'est demandé gentiment, les choses peuvent être améliorées.

Pour infos :

  • Carla possède un support vaste des VST car il inclut la possibilité de charger les VST windows et des VST natifs linux,
  • LMMS est fourni avec le support VST dans LibraZiK-3,
  • Audacity, et Qtractor possèdent un support limité des VST, limité dans le sens où ils prennent en charge les VST natifs Linux, mais pas les VST windows,
  • Giada devrait être fourni avec le support VST (mais c'est à vérifier)

Voir également la liste des logiciels en greffon VST présents dans LibraZiK-3.

Banques de son

De manière générale, prenez l'habitude de lire les licences des banques de son que vous souhaitez utiliser car certaines licences sont parfois… très inventives !

Voir par exemple la banque de son sfz-nobudgetorchestra.

Pour aller plus loin

Pour les plus curieux et téméraires, vous pourrez lire la charte debian (EN) pour des explications plus techniques à propos des différentes sections de logiciels (main, contrib et non-free).

1)
qui est la base de LibraZiK-3 comme vu dans la page précédente de ce manuel
2)
“Free Software Fondation” (EN)
3)
ce qui pourraient éventuellement permettre à des logiciels non-libres de s'​installer
manuel/librazik_et_logiciels_libres.txt · Dernière modification: 24/06/2020 02:30 de trebmuh