LibraZiK - Accueil
Blog
Documentation
Guilde
Tutoriels
Don
Cliquez ici pour donner sur le compte liberapay du projet

Ardour 5 arrive dans LibraZiK

Salut les fanas d'enregistrement !

Le logiciel Ardour en version 5 vient de sortir, et il arrive tranquillement dans LibraZiK.

Voyons ça ensemble.




C'est quoi Ardour ?

Ardour est une station de travail audionumérique (STAN). Si vous ne le connaissez pas encore, vous pouvez vous rendre sur la page de documentation dédiée à sa version 4.7.


Nous allons voir ci dessous les nouveautés de sa version 5. Mais avant ça, veuillez noter que pour l'instant, Ardour 5 se trouve dans le dépôt de test, et pas dans le dépôt principal de LibraZiK. Voir en bas de ce billet.


Voyons maintenant ensemble quelles sont les nouveautés d'Ardour dans sa version 5.




Interface en onglets


Les fenêtres de l'"éditeur", du "mixeur" et des "préférences" sont maintenant disponibles en tant qu'onglets dans une fenêtre unique. Les contrôles de transport sont présents sur chacun de ces onglets. Travailler avec Ardour sur des portables et autres petits systèmes à petits écrans ou a écran unique est donc à présent plus bien plus simple et efficace. Si vous utilisez plusieurs écrans, et/ou préférez avoir l'éditeur, le mixeur ou les préférences dans leurs propres fenêtres, vous pouvez les détacher/attacher en les cliquant/tirant ou en cliquant-droit sur leurs boutons respectifs et Ardour se souviendra de ces paramétrages.

ardour5-onglets.png




Contrôles-maîtres (Control Masters - VCA)


Bien que les groupes de bus ou de pistes offraient déjà un certain nombre de contrôles groupés (comme le gain, le solo, la sourdine, et autres), les consoles de mixage traditionnelles ont depuis longtemps eu des canaux maîtres (souvent appelés des "master channels VCA") qui vous permettent de combiner un chariot unique pour contrôler le niveau du groupe, ainsi qu'une possibilité facile d'ajuster les niveaux individuels des pistes/bus à l'intérieur de ce groupe. Pour de gros projets, ceci peut rendre le mixage bien plus facile à contrôler. À la suite d'un gros travail de ré-ingénierie, Ardour 5 possède maintenant une telle fonctionnalité de contrôles-maîtres. Avec un clin d’œil à notre approche "offrir plus d'une façon de faire les choses", ceci vous permettra d'utiliser l'une ou l'autre des conventions pour combiner plusieurs maîtres :

  1. VCA emboîtés (le VCA 2 contrôle le VCA 1 etc...)
  2. VCA en chaîne (le VCA 1 et le VCA2 contrôle tous deux la piste/bus X)






Rampes de tempo


Même si Ardour possédait déjà des options flexibles non-communes pour travailler avec le tempo, une chose que nous n'avions encore jamais offert avant sont les "rampes", c'est à dire des modifications lentes et continues du tempo, également connues sous les termes d'accelerando et ritardando. Avec la version 5.0, les rampes de tempo arrivent finalement dans Ardour.

ardour5-rampesdetempo.png

De plusse, les translations entre les positions d'échantillons audio et les positions BBT (note de traduction : BBT = Bars Beats Ticks en anglais, ce qui signifie : mesures - pulsations - Tics) lors des opérations de l'interface graphique retiennent la position de la musique y compris en présence de modifications de tempo.




Scripts LUA


Cette version 5.0 inclue la possibilité d'écrire des scripts en langage de programmation LUA (lien en anglais) qui fournissent un accès quasi-complet aux fonctionnalités internes d'Ardour. Il vous est donc possible à présent d'implémenter vous-même de nouvelles possibilités de tout style, comme l'écriture de synthétiseurs, des filtres, et d'autres tâches de traitement du signal puisque LUA est compatible avec le traitement en temps-réel. Cette version ne fourni pas autant d'intégration de l'interface graphique que nous le voudrions, mais elle est déjà une nouvelle fonctionnalité profonde et très puissante.

Le manuel de référence d'Ardour contient des tas d'informations (lien en anglais) sur la façon d'utiliser LUA. Vous pouvez trouver des douzaines d'exemples dans le répertoire "scripts" du code source ou les étudier directement sur le dépôt officiel du code source sur GitHub (lien en anglais).

ardour5-scriptslua.png




Effets en série et connections par pointes ("Sidechaining" et "Pin Connections")


La capacité d'Ardour de permettre des configurations inhabituelles d'entrée/sortie est à la fois une bénédiction et un fléau. D'un côté, ceci permet aux utilisateurs de pouvoir faire des choses très créatives qui sont compliquées à faire dans d'autres STAN. D'un autre côté, cela provoque des confusions lorsque l'on fait des choses aussi simples qu’ajouter un greffon de compression en série (c'est à dire avec une fonctionnalité "sidechain"). Ces 3 entrées ? Que sont-elles ? Comment devraient-elles être connectées ?

Cette version 5.0 voit l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité époustouflante permettant de contrôler manuellement les connexions internes des greffons, si vous choisissez de le faire. Vous pouvez basculer les signaux entrants de gauche et de droite d'un greffon normal à deux canaux, ou ses sorties, ou carrément court-circuiter les entrées ou les sorties. Ajouter des greffons "bizarres" (avec des entrées et des sorties) devient à présent possible, avec une possibilité pour vous-même de contrôler comment les canaux supplémentaires (ou manquants) sont connectés.

ardour5-effetsenserieetconnexionsparpointes.png

Voici une excellente vidéo de Harrison Consoles (lien en anglais) qui montre cette fonctionnalité au travail dans Mixbus. Presque tout dans cette vidéo est pertinent pour Ardour.




Affichage en ligne de greffon


Dans les STAN traditionnelles, y compris les anciennes versions d'Ardour, la seule façon qu'un greffon puisse dessiner quelque chose sur l'écran est que la STAN ouvre une nouvelle fenêtre pour afficher l'interface graphique (et/ou l'éditeur) propre à ce greffon.

Avec Ardour 5.0, les greffons peuvent maintenant dessiner des affichages directement "en ligne" dans la tranche de mixeur, permettant de multiple nouvelles possibilités. Veuillez noter que cette fonctionnalité nécessite un support de la part du greffon - elle ne permet pas d'afficher l'interface graphique habituelle du greffon dans la tranche de mixage. Pour l'instant, ces nouveaux affichages graphiques apportent uniquement l'affichage - les contrôles en ligne pour tous les paramètres de greffon étaient déjà présents depuis plusieurs versions.

ardour5-greffonsaffichageenligne.png




Greffons inclus


Depuis longtemps, des gens ont demandés : "quels sont les greffons qui viennent avec Ardour ?" et la réponse était "aucun". Maintenant, Ardour 5.0 vient avec 5 greffons basiques et utilisables, dérivés de code libre et à source ouverte, et révisés pour s'assurer qu'ils fonctionneront correctement avec Ardour pour des utilisations réelles. En particulier, tous leurs paramètres peuvent être modifiés en temps-réel sans produire de distorsion ou de bruit étrange. Aucun d'entre eux ne possède d'interface graphique dédiée, mais ils sont contrôlables facilement et de manière appropriée grâce à l'interface graphique générique pour les greffons d'Ardour.

Ces greffons sont :

  • a-comp : un compresseur avec une fonctionnalité d'effet en série (sidechain), avec les contrôles habituels,
  • a-reverb : une réverbération qui se place plutôt bien entre : bien sonner, utiliser beaucoup de processeur, et avoir trop de contrôles différents,
  • a-eq : un égaliseur paramétrique 4 bandes, sonnant bien, à plateaux (note de traduction : "shelves"),
  • a-delay : un délai en ligne basique, avec synchronisation de tempo,
  • a-high/low pass : des filtres indépendants passe-haut et passe-bas, avec une pente jusqu'à 48dB/octave.

ardour5-greffonsa.png

Ces greffons devraient répondre à vos besoins de base sans nécessiter de rechercher des greffons extérieurs jusqu'à ce que vous en ayez vraiment besoin. Les sessions qui utilisent uniquement ces greffons seront portables à tout autre instance d'Ardour 5 (ou version suivante), et sur toutes les plateformes. Il se pourrait que nous ajoutions d'autres greffons basiques à cet ensemble dans le futur, ceci étant basé sur les retours et demandes des utilisateurs.




Bus MIDI


Jusqu'à la version 5.0, il était, tout au plus, tordu de fusionner des flux MIDI pour permettre un traitement, ou un routage, commun par, exemple vers un synthétiseur multi-instrument. Cette version apporte aux bus la possibilité de manipuler l'audio et le MIDI de la même façon, ce qui permet une façon de travailler plus efficace pour les kits de batterie virtuels où les arrangements utilisent différentes pistes MIDI. En outre, les bus comprenant des entrées audio et MIDI sont bien adaptés pour les vocodeurs ou greffons similaires.




OSC


Le support d'OSC d'Ardour a été complètement remanié pour cette version 5.0. Bien qu'une compatibilité minimale avec les commandes OSC de la série 4.x d'Ardour aie été conservée; les chemins de commande ont changés. Nous avons ici étendu les commandes disponibles pour rendre possible l'écriture d'une surface de contrôle utilisant OSC remplie de bien plusse de fonctionnalité. Particulièrement, il y a significativement davantage d'options pour les retours vers le contrôleur OSC depuis Ardour lui-même. 5.0 fourni également un ensemble de commandes OSC redondantes, ce qui facilite l'utilisation de produits comme Hexler, TouchOSC et Lemur qui ont tous des limitations significatives dans le format des messages qu'ils peuvent envoyer. Ces nouvelles fonctionnalités spécifiques incluent :

  • une fonctionnalité de "banque" a été ajoutée ce qui permet à une surface avec des bandes limitées de quand même accéder à toutes les bandes de mixeur d'Ardour,
  • une surface peut dire à Ardour combien de bandes utiliser pour "banquer",
  • une surface peut dire à Ardour lequel parmi deux chariots mathématiques utiliser (position ou raw dB),
  • une surface peut dire à Ardour quel retour elle voudrait (seulement les boutons, ou les contrôles, ou la position de la tête de lecture),
  • une surface peut dire à Ardour quel type de bandes de mixeur elle veut voir (audio, MIDI, bus, etc...),
  • il y a une bande /select qui permet de toujours opérer sur la bande sélectionnée (même chose que la bande d'édition du mixeur),
  • plus d'une surface peut être utilisée au même moment avec des paramétrages indépendants,
  • ces paramétrages sont sauvegardés avec la session.

Vous trouverez une documentation complète sur le support OSC actuel dans le manuel (lien en anglais).




Thème graphique


Ardour 5.0 inclue 5 nouveaux thèmes de couleurs (tous contribués par des utilisateurs), incluant Caineville (similaire à Ableton Live), Unastudia (similaire à Presonus Studio One), Cubasish (similaire à Cubase), Clear Gray et Blueberry Milk. Veuillez noter que les capacités de thème d'Ardour n'ont pas changés depuis la version 4.0, mais que ces deux utilisateurs ont pris le temps d'utiliser les possibilités de choix de couleur à leur plein potentiel. Ceci est réalisé sans aucun besoin de reconstruire Ardour, et donc toutes celles et ceux qui voudraient essayer ceci le peuvent (soyez conscient que générer un thème complètement nouveau représente plusieurs heures de travail).

Voici les 6 thèmes actuellement présents dans Ardour 5, pour les agrandir, cliquez sur les images.

ardour5-blueberry-milk.png ardour5-caineville.png ardour5-cleargray.png ardour5-cubasish.png ardour5-dark.png ardour5-unastudia.png




Modifications de l'interface graphique


  • créer une nouvelle piste en cliquant/déplaçant/relâchant un instrument depuis la barre-du-côté des "favoris",
  • permet de copier tous les paramètres de traitement (greffon, chariot, VU-mètre, etc...) en cliquant/déplaçant/relâchant le traitement sur un autre du même type,
  • re-conception des raccourcis-clavier de l'éditeur pour qu'ils fonctionnent avec des onglets de notebook, un onglet par ensemble de raccourcis,
  • évite les problèmes avec les pages de garde (note de traduction : "splash screen") se cachant derrière d'autres fenêtre au démarrage,
  • désature le bouton enregistrement-armé inactif, pour fournir davantage de contraste avec l'état d'enregistrement actif,
  • mise en page cohérente de l'interface graphique de la location incluant un bouton "Aller à" (note de traduction : "Go To”),
  • ne pas montrer le dialogue du moteur lors du chargement d'une session,
  • enlève la page de garde (note de traduction : "splash screen") lors d'un changement de session,
  • réactive la préférence "Montrer l'aide" (note de traduction : "Show Tooltip"),
  • fureteur de rythme (note de traduction : "Rhythm Ferret") amélioré avec de nouveaux modes et de nouvelles options,
  • supprimer plusieurs pistes se fait maintenant à l'aide d'une seule confirmation,
  • option pour les VU-mètres uniquement-stéréo (empêche un instrument à plusieurs sorties d'afficher des douzaines de VU-mètres dans l'entête de piste),
  • "Importer -> onglet Freesound" est caché le temps que nous mettions à jour vers le nouveau protocole de recherche de Freesound,
  • toutes les interfaces utilisateurs (éditeur, mixeur, surfaces de contrôle, etc...) utilise une visibilité et un ordre identique,
  • automation vide : le premier point crée une valeur chevauchant les positions départ/fin de la session,
  • nouveau style pour les champs d'entrée de texte, incluant à présent un curseur visible,
  • rend le bandeau BBT (note de traduction : Bars Beats Ticks = Mesures Pulsations Tics) visible dans la session par défaut,
  • travail de mise en page sur le dialogue d'importation (s'adapte mieux aux petits écrans),
  • ne pas montrer des boîtes de dialogue inappropriées au démarrage, même s'ils étaient visibles lors de la dernière extinction d'Ardour,
  • trie proprement les noms de port (note de traduction : "port-names") dans un ordre lexicographique adapté aux humains normaux,
  • fait en sorte que le bouton de rognage (note de traduction : "Trim") sur les bus ne soit présent que s'il y a de l'audio,
  • ajoute un bouton "ouverture de dossier-cible" (note de traduction : "Target Folder button") dans le dialogue d'exportation,
  • mise en page de la colonne montrer/cacher de piste+groupe cohérente dans la barre de côte du mixeur,
  • ajuster le gain d'une région avec les outils "plage" et "dessiner (note de traduction : "Range" et "Draw") affectait parfois la région dans la piste du dessus - ceci a été corrigé,
  • refonte de l'analyseur de spectre de "région/plage" (note de traduction : "Region/Range") : étiquettes des axes, pondération de 1/octave (note de traduction : "1 sur octave"), affichage d'échelle logarithmique,
  • graphiques de l'analyse de greffon : montre des valeurs numériques lors d'un survol de la souris, et offre des graphes A/B,
  • amélioration de la réaction du contrôle de la navette lorsqu'elle est attrapée,
  • un clic droit sur le métronome affiche vraiment les préférences de clic-métronome,
  • améliore le placement des menus descendants.

Préférences et autres boîtes de dialogue :

  • le dialogue de préférences est maintenant un onglet sur le côté, avec tous les onglets étendus pour clarifier la plage complète des possibilités de paramétrages, et la hauteur générale a été réduite. Les options de synchronisation ont été déplacées dans un sous-nœud de "Transport". L'éditeur de thème de couleur a été déplacé dans son propre onglet,
  • le dialogue d'édition de "groupe" est à présent non-modal, son apparence n'empêche donc pas l'interaction avec le reste du programme,
  • l'affichage du dessin de l'interface graphique du contrôleur de navette a été mis à jour et rendu modifiable au niveau de son thème.






Surfaces de contrôle


Ajout de carte MIDI pour :

  • M-Audio Oxygen 61 v3 (pré-réglage 1),
  • M-Audio Oxygen 61,
  • AKAI MPD32.

Mise à jour de la carte MIDI pour le M-Audio Axiom Air 25. Les commandes de basculement de région et de "Roll" (lecture) fonctionnent maintenant de la même façon que dans l'interface graphique, pour toutes les surfaces.




Exportation


  • normalisation de sonie (note de traduction : "loudness") durant l'exportation en accord avec les standards EBU/ITU - ceci complémente la normalisation basée sur les valeurs de pics d'échantillons,
  • seuil de déclenchement du rognage de silence d'exportation configurable,
  • ajout d'une option pour sauvegarder automatiquement une image d'analyse-après-exportation,
  • aligne l'exportation-stem (lors de l'exportation les sorties d'une piste brute avec et sans traitement),
  • corrige l'exportation-stem des pistes/bus sans-entrée,
  • support pour l'exportation en temps-réel d'une période.

Voici une excellente vidéo de Harrison Consoles (lien en anglais) qui montre plusieurs différents aspects de l'exportation dans Mixbus. Presque tout dans cette vidéo est pertinent pour Ardour.




Greffons


  • ajout d'un dialogue pour configurer le nombre de sorties pour les instruments multi-canaux,
  • permet un remplacement d'instrument direct sur une piste MIDI en une seule étape,
  • corrige le listage des pré-réglages de greffons,
  • corrige une conception incorrecte du traitement "sur place" des VST (note de traduction : "in-place"),
  • fourni au greffons VST des informations BBT (note de traduction : Bars Beats Ticks = Mesures Pulsations Tics) ajustées-aux-latences,
  • paramètre la latence des ports d'effet en chaîne (note de traduction : "sidechain port"),
  • re-conception de l'interface graphique générale - boutons, mise en page en grille, etc...,
  • support de l'extension "LV2 bypass",
  • ajout d'un effet-en-chaîne (note de traduction : "sidechain") MIDI initial si le greffon en a un,
  • support des messages de traçabilité de log LV2,
  • support du rétablissement de l'état LV2 "thread-safe".






Améliorations diverses


  • le contrôle de rognage de bus affecte également les envois au bus, ainsi que les entrées régulières,
  • étend les options dans le dialogue de quantification afin d'inclure d'autres fractions de pulsations,
  • réinitialise la vitesse de défilement automatique à son minimum lorsque le défilement s'arrête,
  • empêche l'effacement du dernier port lors de l'utilisation du(des) dialogue(s) de baie de brassage,
  • ajout une option essai-d-autodémarrage-du-moteur (note de traduction : "try-autostart-engine"),
  • permet la duplication de pistes avec des envois, ou charge des patrons avec des envois/inserts,
  • l'ajout de nouvelles pistes (ou ouvrir une session avec des pistes) est plus rapide à présent,
  • les fichiers audio/MIDI sont maintenant importés au "démarrage de session" (note de traduction : "session start") par défaut (beaucoup trop d'utilisateurs ont rapportent qu'ils importent leurs premières pistes et ne parviennent pas à les trouver),
  • enregistrement sûr (note de traduction : "Record Safe") : vous pouvez maintenant vous assurer que certaines pistes ne sont jamais armées pour l'enregistrement, quelques soient les groupes ou le statut de sélection qu'elles puissent avoir,
  • le clic de décalage-primaire (note de traduction : "Primary-Shift") sur le bouton d'automation du gain paramètre, à présent, l'état de l'automation du gain à toutes les pistes et tous les bus (ceci pourrait changer dans le futur),
  • la capture-arrête-et-oublie (note de traduction : "Stop-and-forget-capture") ne devrait pas basculer l'état du transport, seulement l'arrêter,
  • une fois que l'utilisateur a paramétré explicitement la fin de la plage de session, les modifications de liste-de-lecture/plage ne la déplace plus,
  • plusieurs correctifs de détection-de-transitoire (note de traduction : "transient-detection") - auparavant, couper une région en deux aux transitoires suivi par, rogner + déplacer + annuler ne fonctionnait pas,
  • ajout d'une option pour sauvegarder automatiquement l'image d'analyse-post-exportation (note de traduction : "post-export-analysis"),
  • éléments de substitution (note de traduction : "placeholders") de méta-données additionnelles ajoutés pour la commande de post-exportation,
  • basculer du mode "automation" vers le mode “touche” écrit la valeur courante dans l'automation à partir du début de session jusqu'à la fin de session - ceci évite le cas où activer "touche" sur une piste avec automation vide pourrait écrire la mauvaise valeur sur l'automation,
  • amélioration du midnam (noms de patch et de paramètres) pour le Waldorf Blofeld,
  • ALSA : permet à la variable d'environnement ARDOUR_ALSA_DEVICE d'identifier un nom ALSA PCM arbitraire et unique en tant qu'unique périphérique disponible/autorisé.

Modification du taux d'échantillonnage de session :

  • ne jamais, oh grand jamais changer le taux d'échantillonnage sauvegardé avec la session après sa création,
  • ajout d'une notification si le taux du moteur change et ne correspond plus aux taux d'échantillonnage de la session,
  • mise à jour du flux lors du chargement d'une nouvelle session avec un taux d'échantillonnage différent.

Amélioration des Sauvegarder-sous/Snapshot :

  • permet des snapshots et des sauvegarder-sous même si la session est en lecture-seule,
  • modifie le titre de fenêtre "Sauvegarder sous" ambigu pour "Snapshot et basculement" (note de traduction : "Snapshot & Switch"),
  • démarrer sauvegarder-sous dans une "session" configurée.






Corrections de bogues


  • empêche un plantage si un greffon VST n'implémente pas correctement "effEditGetRect",
  • problèmes lors de l'automation de ports de contrôle avec certains synthétiseurs MIDI,
  • disparition de blocages live provoqués par un paramètres de contrôle infini/pas-un-nombre,
  • force les images de forme d'onde à être d'au moins 1pixel de larde,
  • "Groupe collectif" (note de traduction : "Collect Groups") refonctionne à présente,
  • disparition des sautillements de la forme d'onde durant l'enregistrement,
  • corrige le coupage-en-deux de région lors de l'utilisation de "bande de silence" (note de traduction : "Strip Silence"),
  • erreurs lors de l'utilisation de l'outil d'étirement de temps (note de traduction : "timestretch"),
  • le calcul chiffré de vérification EAN (métadonnée) est maintenant correct,
  • disparition de blocage/gel lors de l'effacement d'une région en prise avec des conditions spécifiques,
  • le ré-échantillonnage plus élevé pendant l'importation de certains fichiers multi-canaux ne font provoque plus un plantage,
  • l'alignement MTC utilise à présent la compensation de latence,
  • l'utilisation de la touche "Échap" fonctionne maintenant pour annuler davantage de choses,
  • le copier/coller d'automation de gain fonctionne correctement,
  • plusieurs correctifs pour les textes UTF-8 entrés par les utilisateurs ou provenant de fichiers audio ou MIDI importés,
  • la création de fichier CUE/TOC avec des caractères non ISO-8859-1 dans le texte source fonctionne à présent (en les substituant par des tirets-du-bas),
  • supprime la "race condition" lors d'un délaissement de ports (spécialement avec Jack 2) - les ports devraient rester et ne devraient donc plus provoquer de plantage,
  • modifications dans la logique utilisée par Session > Nettoyage pour empêcher des récursions sans fin dans les sessions avec des régions composées de profondes récursions et emboîtements,
  • un clic simple en mode "TimeFX" fait apparaître l'éditeur de propriétés de région, comme il devrait,
  • disparition des plantages lors du chargement d'une session avec des modes d'horloge non-par-défaut,
  • disparition des "clics" lors du basculement des automations de chariot et de rognage de "manuel" vers "lecture" lorsque le transport roule.






Traductions


Traductions mise à jour pour le chinois, le portugais du Brésil, le français, l'allemand, le russe et l'anglais du Royaume-Uni.

Traducteurs :

  • chinois : Yq-Ysy,
  • portugais du Brésil : Marcelo Teles,
  • français : edwsaintesprit et Julien Rivaud,
  • allemand : Edgar Aichinger,
  • russe : Alexandre Prokoudine,
  • anglais du Royaume-Uni : Colin Fletcher.






Contributeurs

Le groupe de contributeur le plus large jusqu'ici a aidé à rendre possible cette version 5.0 . Ils s'agit de : Adrian Knoth, Alexandre Prokoudine, André Nusser, Ben Loftis, Colin Fletcher, cooltehno, Damien Zammit, David Robillard, Edgar Aichinger, feandin, Florian Weimer, Guy Sherman, Hanspeter Portner, John Emmas, Julien Rivaud, Len Ovens, Mathias Buhr, Maurizio Berti, Nick Mainsbridge, Nils Philippsen, pablus, Paul Davis, Pavel Potocek, Robin Gareus, Sam Thursfield, Sebastiaan Lokhorst, Sven Gestegård Robertz, Tim Mayberry, yonideshi et Yq-Ysy.

Remerciements à tous ceux qui ont aidé à rendre possible cette version. Robin Gareus, en particulier, (et comme d'habitude) a accompli un véritable travail de programmation d'Atlassien, faisant atterrir plusieurs des fonctionnalités majeures mentionnées ci dessus. Nick Mainsbridge est sorti victorieux de luttes avec les mathématiques d'entier et à virgule flottante pour délivrer les rampes de tempo.

Remerciements comme d'habitude à Harrison Consoles pour leur soutien pour plusieurs des nouvelles fonctionnalités majeures dans Ardour 5.0, et leur collaboration continue.



À noter que cette version 5 est maintenant fonctionnelle sur Windows en plusse de GNU/linux et de Mac OSX. Ceci permettant de travailler avec Ardour sur ces 3 plateformes.




Voilà, il ne vous reste plus qu'à activer les dépôts de test si vous voulez l'essayer en lisant les informations de cette page pour davantage d'informations au sujet de la gestion du dépôt de test.

Bons enregistrement à vous et bonne ZiK !
Olivier



Post-scriptum : vous pouvez également lire la version officielle des nouveautés dans Ardour 5.0 (lien en anglais), dont une grosse partie de ce billet de blog est une traduction, qui inclue également des informations à propos de : Windows, Mac OSX, les greffons AU, choses non-traduites dans ce billet car n'étant pas en relation avec LibraZiK.

Commentaires

1. Le jeudi, 18 août, 2016, 08h20 par sylinux

Hé bien, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y a eu un gros boulot de la part de l'équipe de ardour (mixbus).
Mais aussi de la part du compileur de LibraZiK ......
C'est à dire olinuxx ou trebmuh. En "plusse" (clin d'œil à olinuxx) on sent bien en lisant la description, qu'il y a eu des tests, une lecture approfondie de la réalisation de ardour.
Et pour finir : olinuxx avait vraiment envie d'écrire, et de transmettre des choses hier ;-)

2. Le mercredi, 14 septembre, 2016, 17h57 par Olivier

Merci sylinux. En espérant que ça puisse permettre à toi et à tous de pouvoir faire de la musique convenablement avec des outils libres.

Olivier - développeur LibraZiK

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://librazik.tuxfamily.org/dotclear/blog/?trackback/25

Fil des commentaires de ce billet